• Accueil
  • Soins de santé par statut de séjour
  • Touristes
  • Touristes

    Medimmigrant vzw - Touristes Il se peut qu’un touriste doive (de façon inattendue) faire appel au cours de son séjour en Belgique à un prestataire de soins.
    Dans pareil cas, il doit s’adresser à l’assurance maladie à laquelle il est affilié dans son pays d’origine (éventuellement avec l’aide d’une mutuelle belge) ou à l’assurance maladie privée qu’il est obligé de contracter pour obtenir un visa.

    Si la personne n’a pas d’assurance maladie privée et qu’elle n’est pas en mesure de payer elle-même les soins médicaux, elle peut en cas de problèmes médicaux inattendus et graves faire appel en tant que touriste à l’aide du CPAS de son lieu de séjour. Le CPAS examinera alors quelle forme d’aide est la plus opportune.

    Quiconque séjourne dans notre pays pour des raisons touristiques est supposé quitter le territoire après trois mois ou après l’expiration de son visa. Un touriste qui tombe gravement malade au cours de son séjour dans notre pays et qui est, à l’issue de la période de 3 mois, dans l’incapacité de voyager, peut introduire auprès de l’Office des Étrangers une demande de sursis de courte durée au départ.

    Quiconque ne quitte pas le pays au moment où son visa expire ou à l’issue de la période de trois mois et ne régularise pas sa situation séjourne en principe ‘illégalement’ dans le pays. Il peut, en cas de situation nécessiteuse et à certaines conditions, demander de l’aide au CPAS de son lieu de séjour. Pour les soins médicaux, il peut faire appel à la procédure 'Aide Médicale Urgente' pour personnes en séjour illégal. Le CPAS vérifiera toutefois au préalable l’existence d’une assurance maladie privée ou d’un garant responsable du paiement des soins médicaux.