• Accueil
  • Situations (médicales) spécifiques
  • Tuberculose
  • Tuberculose

    Medimmigrant vzw - Tuberculose

    Qu'est-ce que la tuberculose et comment soigne-t-on cette maladie?
    Comment se déroule le dépistage de la tuberculose et où peut-on l'effectuer? 
    Traitement pour les personnes en situation de séjour précaire?
    Conséquence pour le séjour?
     

    Qu'est-ce que la tuberculose et comment soigne-t-on la maladie? 

    La tuberculose (tbc) est une maladie infectieuse transmissible qui est causée par le bacille de Koch. La forme la plus courante de cette maladie est la tuberculose pulmonaire. La tbc est transmise presque exclusivement par voie aérienne, par l'inhalation de germes de la maladie qu'un patient tuberculeux envoie dans l'air en toussant, éternuant. 
    Un malade est contagieux tant que sa toux contient des bacilles tuberculeux. Si durant plusieurs semaines, le malade a bien suivi le traitement, il toussera moins et le degré de contagion diminuera, mais la maladie ne sera pas encore guérie. Une personne atteinte de tuberculose pulmonaire fermée (qui n'envoie pas de bacilles tuberculeux) ou d'une tuberculose dans un autre organe n'est la plupart du temps pas contagieuse.
    On soigne la tuberculose par une cure de différents antibiotiques. Ce traitement dure minimum 6 mois et guérit plus de 90% des patients définitivement, à condition que les médicaments soient pris régulièrement et que le traitement ne soit pas interrompu avant la fin. Un petit pourcentage des patients (1,7%) résiste à l'un ou à plusieurs de ces antibiotiques. On parle alors de tuberculose multi-résistante. Elle est difficile à soigner. Le nombre de cas de tuberculose multi-résistante est en Belgique assez bas et stable. Des antibiotiques de 2ème lignes existent et sont remboursés par le projet BELTA (voir plus loin). Les patients multi-résistants reçoivent un accompagnement et un soutien plus soutenu.

    Comment se passe le dépistage de la tuberculose et où peut-on l'effectuer? 

    Le dépistage consiste en l'injection d'une petite quantité de liquide (tuberculine) sous la peau de l'avant bras (cuti-réaction). Trois à cinq jours plus tard, on contôle si la peau a réagi (gonflement, durcissement). Si la réaction est positive, on fait alors une radio des poumons afin de voir si la personnes est vraiment malade ou simplement contaminée. 

    A Bruxelles, on peut procéder à des dépistages (cuti-réaction, radio...) dans les centres suivants  :

    • Hôpital Saint-Pierre
      Rue haute/hoogstraat 322 - 1000 Bruxelles (au niveau de la porte d'entrée, entrée C) :
      - Consultations de la 'Vereniging voor Respiratoire Gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding, VRGT vzw'
      Lundi de 10 à 12h, mercredi de 14 à 16h30, vendredi de 8h30 à 10h
      Tél : 02/411.94.76 - Fax : 02/223.39.00
      - Consultations au Fonds des Affections Respiratoires (FARES asbl)
      Mardi et jeudi de 13h30 à 14h30
      Tél : 02/538.05.95 - Fax : 02/535.46.24
    • César de Paepe
      Rue des Alexiens/cellebroerstraat, 11-13 -1000 Bruxelles
      Tél : 02/511.54.01 - Fax : 02/512.32.73
      Lundi de 8h30 à 11h
       

    Traitement pour les personnes en situation de séjour précaire?

    Via l'Office des Etrangers, Fedasil passe automatiquement au crible fin les personnes qui arrivent en Belgique avec la tuberculose et effectue des tests complémentaires. Les demandeurs d'asile et les autres personnes qui séjournent dans des structures d'accueil sont soumis à la Loi d'accueil qui réglement entre autre les soins médicaux (voir rubrique demandeurs d'asile en procédure).
    Un patient sans séjour légal atteint de la tbc peut demander au CPAS de son lieu de résidence d'intervenir pour les soins médicaux. Le CPAS commencera alors la procédure 'Aide Médicale urgente' pour personnes sans séjour légal. Dans le cas de la tuberculose, l'Aide Médicale Urgente sera applicable durant toute la durée du traitement et pour la surveillance qui suivra le traitement (voir rubrique aide médicale urgente).
    BELTA est une association belge composée de la VRGT et de FARES. BELTA-VRGT/FARES ont ensemble un projet soutenu par l'INAMI (BELTA-TBnet) qui intervient dans le coût des médicaments et des tests qui ne sont pas pris en charge par le CPAS ou par la mutualité (! principe de résiduarité). Le médecin doit precrire les médicaments remboursés par BELTA-TBnet  sur les formulaire de prescription type de BELTA-TBnet. la procédure et les formulaires exigés sont disponibles sur le site internet de BELTA (www.belta.be).

    Conséquence pour le séjour?

    Selon une note interne de l'OE, l'ordre de quitter le territoire d'un patient atteint de tuberculose peut être prolongé 2 fois de 3 mois si deux certificats font mention de l'impossibilité de quitter le pays (voir rubrique sursis au départ).
    Dans certains cas (ex. tuberculose multi-résistante) pour lesquels la durée de traitement dure plus de six mois, une demande d'autorisation de séjour pour raisons médicales peut être introduite (voir rubrique permis de séjour).