• Accueil
  • Situations (médicales) spécifiques
  • Mutilations génitales féminines
  • Mutilations génitales féminines

    Medimmigrant vzw - Mutilations génitales féminines La mutilation génitale féminine ou excision féminine est une pratique qui se rencontre encore tous les jours. Bien que les pays occidentaux et plusieurs pays africains l’interdisent, des jeunes filles sont encore excisées en Europe ou amenées dans leur pays d’origine pour y subir l’excision.

    Les femmes en séjour illégal présentant des séquelles médicales ou psychologiques dues à une telle intervention peuvent obtenir une aide médicale via la procédure de l’Aide Médicale Urgente. Fedasil prend en charge le paiement du suivi médical des personnes qui séjournent au sein de sa structure.

    Les femmes et jeunes filles peuvent invoquer leur crainte d’une mutilation génitale pour être reconnues comme réfugiée par le Commissariat Général aux Réfugiés et aux Apatrides (CGRA).

    Fin avril 2008, le CGRA a mis en place une procédure spéciale pour le traitement de dossiers mentionnant une crainte de l’excision.
    La femme ou la jeune fille doit d’abord présenter un certificat médical prouvant qu’elle n’a pas encore été excisée. Il est possible que le CGRA lui indique un médecin qui l’examinera. En cas de décision de reconnaissance, le CGRA demandera à la réfugiée reconnue de signer une déclaration sur l’honneur par laquelle elle s’engage à remettre annuellement un certificat médical attestant que ni elle, ni sa (ses) fille(s) n’ont entre-temps été excisées. En cas de non respect de cet engagement, le statut de réfugiée peut être invalidé.
    Toute femme traumatisée par une excision déjà pratiquée sur elle entre en ligne de compte pour le statut de réfugiée.

    pour plus d’infos sur ce sujet, cliquez ici (NL)

    Organisations importantes

    La vzw GAMS lutte contre la mutilation génitale des femmes et coopère en cela avec des gynécologues expérimentés dans l’accompagnement médical de femmes victimes d’une telle mutilation.

    Voici les coordonnées de GAMS en Belgique:
    125 rue Traversière - 1210 Saint-Josse-ten-Noode
    Tél./fax : 02 219 43 40
    Courriel: info@gams.be  
    Site sur le web : www.gams.be

    La vzw INTACT soutient les jeunes filles et les femmes en leur fournissant des informations juridiques.
    Vous pouvez la contacter à:
    22 rue du Boulet - 1000 Bruxelles
    Tél.: 0479 67 19 46 
    E-mail : contact@intact-association.org
    Site web: http://www.intact-association.org/